Gérard Léo écrit : « Les bâtiments de l’intérieur de l’enceinte, aujourd’hui disparu, ne remonteraient pas au-delà de la fin du XIIème siècle… le donjon daterait de cette époque » (Touques, ses monuments, son passé, le château de Bonneville). Les « Plaintes des Normands » placent ces travaux, pour partie au moins, de 1210 ou 20 à 1244.

Fermer cette Fenêtre.