La photo de Saint Gatien vue aérienne en noir et blanc.


Notre site.

Menu.


Cette page, a déjà été lue 2272 fois. Dernière modification effectuée le 22/09/2014 à 15:10

La plus petite des cloches.

A Saint Gatien des Bois, fondue en 1805, n’est pas sans intérêt, elle offre l’inscription suivante :

« L’an 11 de la répque (république) 1805 iay été donnée par les propriétaires et habitants de Saint Gatien des Bois, bénie par M. Le Foyes, desservant ladite parse (paroisse) et nommée Anne Désirée par le Cn (citoyen) Jacques Domin, adjoint et Marie Anne Guillou, femme du Cn (citoyen) Brunet (Note : 01), maire. Cette cloche est probablement une des premières qui aient été fondues depuis le Concordat. La convention du 15 juillet 1801, passée, comme on le sait entre le gouvernement français et le Saint Siège pour le rétablissement du culte catholique en France, mit fin à l’anarchie qui régnait depuis la révolution dans l’église, et rétablit dans ce pays l’autorité pontificale en réservant au chef de l’Etat la nomination de tous les fonctionnaires ecclésiastiques. »

L’autre cloche, fondue en 1854 a été bénite par M. Le Foyes, curé de Saint Gatien des Bois et nommée Sophie par M. Pierre Petit, maire de Saint Gatien des Bois et Mme Vanier née Sophie Fautrel.

Source : A. Pannier.

Page précédente. Retour au Sommaire. Page suivante.