La photo de Saint Gatien vue aérienne en noir et blanc.


Notre site.

Menu.


Cette page, a déjà été lue 2259 fois. Dernière modification effectuée le 22/09/2014 à 15:08

La population.

Les villages disséminés dans la campagne, sont autant de taches vivantes qui, de nos jours, appellent de plus en plus les citadins, permettant ainsi à beaucoup de revivre. Le plus ancien habitat rural est les granges, centre d’exploitation destiné à mettre en valeur les domaines monastiques, à recevoir les dons en nature des paysans et le nombre de ces granges va grandissant avec les défrichements.

A la faveur des années favorables, les granges prospèrent ; les premières familles s’agrandissent et le groupe primitif s’étend au village. Il y a peu de fermes isolées. L’habitat se groupe, chaque maison possédant en général un petit enclos, avec la maison, la cour, le jardin et le verger.

Les habitants se mettent sous la protection du seigneur dont le château servira de refuge en cas d’invasion et aux XIème et XIIème siècles, celui-ci a des droits très étendus. Les paysans doivent de nombreux impôts et taxes de toutes sortes et sont dépendants du château ou des abbayes ou monastères.

conditions de vie des habitants et le servage qui durera encore longtemps.

Source : Nicole Bourgeois-Puchot,
Un village de l’Auxois,
Vic-de-Chassenay.

Page précédente. Retour au Sommaire. Page suivante.